Nouvelles

(05 avril 2021) - Les pertes de récoltes dues aux vagues de chaleur et à la sécheresse ont triplé au cours des 50 dernières années en Europe, selon une étude qui souligne la vulnérabilité des systèmes alimentaires au changement climatique.

Agriculture
© Fotolia / Photoman

Les chercheurs, dont les résultats ont été publiés récemment dans la revue Environmental Research Letters, ont examiné la production agricole de 28 pays européens - l'Union européenne et le Royaume-Uni actuels - de 1961 à 2018.

Ils ont comparé ces données avec celles relatives aux événements météorologiques extrêmes - sécheresses, vagues de chaleur, inondations et vagues de froid - et ont trouvé des preuves suggérant que «le changement climatique est déjà à l'origine de l'augmentation des pertes de récoltes dans les données d'observation».

Si les quatre phénomènes sont devenus nettement plus fréquents au cours de la période de 50 ans, «la gravité des impacts des vagues de chaleur et des sécheresses sur la production végétale a plus ou moins triplé», passant de 2,2% de pertes entre 1964 et 1990 à 7,3% entre 1991 et 2015. (EurActiv)

En savoir plus (EN)

TOP