Nos projets

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a condamné à quatre mois de prison avec sursis l'agriculteur militant Cédric Herrou, principale figure de l'association d'aide et de défense des migrants Roya Citoyenne.

Cédric Herrou
© La Croix

(08 août 2017) - La propriété de Cédric Herrou est à moins de dix kilomètres de la frontière franco-italienne. Des migrants continuent de s’y rendre, malgré d’incessants contrôles. Pour de nombreux habitants, le sens de la solidarité envers des migrants désorientés, qui arrivent parfois à pied depuis l’Italie voisine, prévaut sur les politiques migratoires décidées à Paris.

Cette condamnation a suscité de nombreuses réactions de soutien à l'agriculteur. «Si venir en aide aux migrants est condamnable par la justice, alors nous aussi nous sommes des délinquants», a tweeté l'association Médecins du Monde.

La Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) a quant à elle «déploré vivement» cette décision de justice, en rappelant qu'elle demande l'abrogation véritable du délit de solidarité. (France 24 / Libération)

Vidéo "Les rebelles de la vallée"

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.