Nos projets

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a condamné à quatre mois de prison avec sursis l'agriculteur militant Cédric Herrou, principale figure de l'association d'aide et de défense des migrants Roya Citoyenne.

Cédric Herrou
© La Croix

(08 août 2017) - La propriété de Cédric Herrou est à moins de dix kilomètres de la frontière franco-italienne. Des migrants continuent de s’y rendre, malgré d’incessants contrôles. Pour de nombreux habitants, le sens de la solidarité envers des migrants désorientés, qui arrivent parfois à pied depuis l’Italie voisine, prévaut sur les politiques migratoires décidées à Paris.

Cette condamnation a suscité de nombreuses réactions de soutien à l'agriculteur. «Si venir en aide aux migrants est condamnable par la justice, alors nous aussi nous sommes des délinquants», a tweeté l'association Médecins du Monde.

La Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) a quant à elle «déploré vivement» cette décision de justice, en rappelant qu'elle demande l'abrogation véritable du délit de solidarité. (France 24 / Libération)

Vidéo "Les rebelles de la vallée"

TOP