Nos projets

Créée à Paris il y a un an, la Fabrique nomade accompagne les artisans-migrants dans un projet visant à remobiliser leurs savoir-faire mis de côté dans l’exil.

La Fabrique nomade
© Samy Archimède

(16 juin 2017) - L’association s’est donné un triple objectif: valoriser leurs compétences, changer le regard que la société d’accueil porte sur eux, et les aider à s’insérer professionnellement.

Les germes de la Fabrique nomade ont commencé à pousser il y a un an et demi dans la tête d’Inès Mesmar, sa fondatrice. Au hasard d’une conversation, elle avait découvert que sa mère avait été brodeuse pendant une dizaine d’années dans la Medina de Tunis, avant d’arriver en France.

Inès Mesmar a mené son enquête, et s’est rendu compte que sa mère était loin d’être un cas isolé.

Lire l'article

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.