Nos projets

L’intégration du nombre considérable de réfugiés acceptés par l’Allemagne a commencé. Márta Márczis, présidente de l’AEIDL, rend compte du récent atelier organisé sur ce thème par la Fondation Robert Bosch. Le modèle Sprint qui a essaimé dans le pays et les reportages de la BBC à Oberhausen montrent comment les défis sont relevés au niveau local.

Bosch
© Robert Bosch Stiftung

(02 décembre 2016) - La rencontre «Robert Bosch Academy On Tour» organisée à Berlin a permis d'examiner les caractéristiques et pratiques de la culture d’accueil allemande et de débattre des questions liées à l'accès des réfugiés à la sécurité sociale et au marché du travail allemands.

La coopérative Sprint à Wuppertal a été la première en Allemagne à former et fournir des interprètes / agents d'intégration rémunérés pour faciliter la communication entre les migrants, les administrations et les prestataires de services sociaux. Le modèle a été transposé dans une vingtaine de villes et régions à travers le pays.

Plus de 2 500 réfugiés, la plupart d’Irak, de Syrie et d’Afghanistan, ont récemment été installés à Oberhausen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Depuis novembre 2015, une équipe de BBC News est allée plusieurs fois dans la ville pour y réaliser des reportages sur l'évolution des relations entre les réfugiés et leur communauté d'accueil.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.