Nos projets

Un an après sa création à Londres, «Techfugees» est devenue une plateforme mondiale fédérant une trentaine de groupes locaux d’ingénieurs, start-ups, ONG, associations et simples citoyens qui mettent au point des technologies numériques innovantes adaptées aux besoins des migrants et des organisations qui les aident.

ton alt text
© Tom Hayton

(18 novembre 2016) - Techfugees a été fondée en septembre 2015 par Mike Butcher. Au plus fort de la crise migratoire, ce journaliste du site TechCrunch s’est demandé comment les entrepreneurs qui l’entouraient pouvaient aider à trouver de bonnes idées à appliquer rapidement pour faciliter la communication des migrants, sachant que communiquer (avec sa famille, avec les administrations, etc.) est un de leurs besoins essentiels, au même titre que la nourriture ou l’hébergement.

Un premier «hackathon» (atelier d’encodage informatique) organisé à Londres en octobre 2015 avait mobilisé plus de 300 personnes et accouché de prototypes d’applications informatiques pratiques pour les migrants.

Depuis, Techfugees a multiplié les hackathons dans 25 pays du monde, de New York, Sydney, Oslo, Paris à Belgrade, en passant par Amman. Lisbonne, le dernier en date, s’est tenu le 8 novembre dernier dans le cadre du Web Summit, la plus grande conférence technologique d’Europe.

En savoir plus

TOP