Nos projets

Pas de couvertures ni de nourriture, mais un traducteur de textos et des plates-formes d’aide pour trouver un job ou un toit.

© Techfugees

(17 mars 2016) - A Paris, le week-end dernier, une centaine de personnes ont répondu à «l’appel à coder» de l’association Techfugees, un mouvement international initié au Royaume-Uni l’automne dernier par Mike Butcher, journaliste à TechCrunch, un site de référence consacré à la technologie.

Pour répondre à la crise des réfugiés en Europe, Mike Butcher réussissait en octobre à mobiliser trois jours durant 700 geeks et acteurs associatifs dans la capitale britannique.

Avec quelques perles novatrices à la clé pouvant être dupliquées et adaptées pour chaque pays. A l’image de GeeCycle.org, une plate-forme où les gens peuvent faire don de leurs mobiles aux migrants. Dans la foulée, d’autres villes, comme Sydney et New York, ont organisé leur propre Techfugees. (Tribune de Genève)

Tribune de Genève

 The Guardian

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.