Nos projets

Carrefour des innovations sociales

L’AEIDL va participer au Carrefour des innovations sociales, nouvelle plateforme collaborative française dédiée à l’innovation sociale.

A l’initiative du Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET), de La Fonda (laboratoire d’idées au service du monde associatif) et d’une cinquantaine d’autres partenaires, la France vient de lancer le «Carrefour des innovations sociales». Cette plateforme numérique souhaite promouvoir des espaces de co-construction et libérer le potentiel des innovations sociales. L’AEIDL s’est associée au Carrefour et espère ainsi y apporter une dimension européenne en ralliant d'autres Etats membres à la démarche.

  • Partenaires: Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), La Fonda et 50 autres organisations
  • Durée: avril 2018 - ...

Visiter le site web


ESF-TCI: Actions transnationales et innovatrices au titre du Fonds social européen 2007-2013

L'AEIDL est un acteur du Fonds social européen (FSE) depuis 2001, à travers sa participation à l'animation du programme EQUAL qui a pris fin en 2008.

En 2009, l'AEIDL a remporté l’appel d’offres sur le soutien à la transnationalité et à l’innovation dans les quatre domaines d’intervention du FSE: capacité d’adaptation des travailleurs, des entreprises et des chefs d’entreprise ; amélioration de l’accès à l’emploi et l’insertion durable sur le marché du travail ; inclusion sociale des personnes défavorisées ; amélioration de la gouvernance et du fonctionnement des systèmes de formation et d’emploi.

Parmi les grands dossiers sur lesquels s’est mobilisée l’AEIDL, on peut citer le suivi des 10 réseaux de coopération transnationale  lancés par la Commission européenne et la préparation d’une série de 7 Méthodologies communes à leur intention.

L’AEIDL est également impliquée dans l’assistance technique à la Commission pour les réunion des groupes de travail du Comité du FSE consacrés à la transnationalité et à l’innovation – documents de travail, animation des discussions en petits groupes – ainsi qu’aux événements requérant l’expertise du FSE comme, par exemple, la préparation de la conférence de Budapest (février 2010) sur la formation dans les prisons.

Ce travail se poursuit de 2015 à 2019 dans le cadre de la Plateforme transnationale FSE.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi, Affaires sociales et Egalité des chances
  • Durée: 2009-2013

Linking Local Actors: mettre en réseau les acteurs locaux pour l'emploi

Le projet "Linking Local Actors" (Mettre en relation les acteurs locaux) a consisté à construire une base de données européenne afin, d’une part, de faciliter l'établissement de coopérations entre les acteurs locaux pour l'emploi de 27 Etats membres de l’UE, et d'autre part, entre les acteurs locaux et la Commission européenne.

Le site web du projet fournissait des informations utiles sur les meilleures pratiques,  événements, sources de financement, recherche de partenaires, etc. La méthodologie proposée se basait notamment sur trois idées fortes:

  • la collaboration avec un panel d'experts sélectionnés sur base de leurs compétences thématiques;
  • une approche souple reposant sur un croisement entre la demande et l'offre d’information disponible;
  • la mise en synergie d'experts thématiques et de journalistes.

Linking Local Actors a identifié 58 bonnes pratiques de développement de l'emploi local à travers l'Europe.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Partenaire: European Dynamics (Grèce)
  • Durée: 2005-2008

EQUAL et l’AEIDL: promouvoir l’esprit d’entreprise

Entre 2001 à 2008, l'AEIDL a assisté la Commission européenne dans l'animation de réseaux européens favorisant l'échange d'expériences et la diffusion de pratiques novatrices en matière d'esprit d'entreprise.

Véritable laboratoire d'idées au service de l'emploi et de l'inclusion sociale, l'Initiative communautaire EQUAL avait pour objectif de promouvoir une vie professionnelle plus inclusive, en combattant la discrimination et l'exclusion basée sur le sexe, l'origine raciale ou ethnique, la religion ou les croyances, le handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle. Financé par le Fonds social européen (FSE), EQUAL a été mis en œuvre entre 2001 et 2008.

La mission EQUAL de l’AEIDL visait plus particulièrement à:

  • ouvrir à tous le processus de création d'entreprise, en fournissant les outils nécessaires pour démarrer une entreprise;
  • identifier et exploiter de nouvelles possibilités de création d'emplois, tant dans les zones urbaines que rurales;
  • promouvoir l'économie sociale (« Troisième secteur »), en particulier les services d'intérêt public, en se concentrant sur l'amélioration de la qualité des emplois.

Rassemblant acteurs du terrain, porteurs de projet, experts et décideurs politiques, les réseaux thématiques concernés devaient identifier des méthodes nouvelles de lutte contre les discriminations et les inégalités de toute nature en relation avec le marché du travail, diffuser les meilleures pratiques et contribuer au développement de la Stratégie européenne pour l'Emploi (SEE).

L'assistance technique fournie à l’Unité EQUAL de la Direction générale Emploi de la Commission européenne (DG EMPL) a pris la forme de rapports, d’articles journalistiques, d’ateliers à animer, de collecte et d’analyse d’information sur les projets, etc.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Durée: 2001-2008

Panel de citoyens européen

Le Panel de citoyens européen est une initiative pilote "ascendante" qui a conduit des citoyens de dix régions d’Europe à aborder des politiques touchant les espaces ruraux.

Le descriptif de l’opération indiquait: "L’objectif du Panel de citoyens européen est d’encourager une contribution active des citoyens aux discussions relatives aux choix politiques européens ayant un impact sur les zones rurales. Cette initiative veut créer un mécanisme qui permettra à des citoyens européens de développer et de faire connaître leurs propositions sur l’avenir des territoires ruraux en Europe. Ces propositions seront basées sur une information complète et objective mise à leur disposition par différentes personnes : décideurs politiques, experts et parties prenantes dans le débat. Ce document sera présenté aux institutions et aux principales parties prenantes au niveau européen. Les institutions qui auront assisté le travail du Panel au niveau régional (pouvoirs régionaux, fondations, etc.) seront aussi les destinataires de ces recommandations, que leur adressent leurs propres citoyens. Ces recommandations seront également largement diffusées dans le grand public."

L’initiative a fonctionné à deux niveaux:

• Au niveau régional, des panels composés de citoyens, choisis au hasard mais représentatifs de la diversité des populations, ont débattu des questions rurales et formulé des recommandations à l’attention de leurs législateurs respectifs. Ce travail s’est appuyé sur des informations fournies par des acteurs et des experts clés intéressés par les questions rurales.

• Au niveau européen, un certain nombre de citoyens issus des panels régionaux se sont réunis pendant trois jours en Belgique pour discuter et débattre d’un large éventail de défis européens liés au rôle que les espaces ruraux seront appelés à jouer à l'avenir.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Durée: 2005-2007

Social Innovation Europe

La Commission européenne (DG Entreprise et Industrie) a confié l’animation de l’initiative Social Innovation Europe (SIE) à un consortium formé de l’AEIDL et de SIX (Social Innovation eXchange, Royaume-Uni), appuyé par un réseau européen d’expertise rassemblant Euclid Network, Young Foundation, EMES, Nesta, Groupe SOS, Partners Albania et le Danish Technological Institute.

Selon Wikipedia, l'innovation sociale fait référence à toutes stratégies, concepts, idées et organisations qui répondent à des besoins sociaux de toute nature liés aux conditions de travail, d'apprentissage, de la santé, du développement de communautés et dans une certaine mesure qui viennent fortifier la société civile.

Depuis le lancement de SIE en 2011, le champ de l’innovation sociale s’est étendu de manière considérable, avec de plus en plus de projets, financements, concours, travaux de recherche et campagnes de sensibilisation dans ce domaine. 2014-2016 est une période charnière pour être actif et contribuer à la construction et au renforcement de l’innovation sociale en Europe.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Entreprise et Industrie
  • Partenaires: AEIDL et SIX avec Danish Technological Institute (Danemark), EMES (international), Euclid Network (Europe), Groupe SOS (France), Nesta (Royaume-Uni), Partners Albania (Albanie) et Young Foundation (Royaume-Uni)
  • Durée: août 2014-juillet 2016

Visiter le site web


Actions du Fonds Social Européen pour la promotion des initiatives locales pour l’emploi

Dans le cadre de son assistance technique aux volets relatifs à la Coopération transnationale et à l’Innovation du Fonds Social Européen, la DG EMPL a demandé à l’AEIDL d’examiner la manière dont les Initiatives Locales pour l’Emploi (ILE) ont été soutenue par le FSE au cours des dix dernières années.

Un rapport de synthèse a constitué la dernière étape de cette mission qui visait à aider la Commission européenne dans ses contributions au débat politique aux niveaux communautaire et national sur les réussites du FSE dans le champ de l’innovation sociale et la conduite du changement au niveau local.

Les premiers travaux ont porté sur l’analyse de 10 Etats membres (Autriche, Danemark, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Portugal, République tchèque et Suède) afin d’identifier le soutien aux ILE dans les Programmes Opérationnels des périodes de programmation précédente et actuelle, couvrant ainsi 10 ans. Un lot de 4 Etats Membres (Allemagne, Espagne, France et Royaume-Uni) fut ensuite étudié de manière plus approfondie sur le plan des contextes institutionnels dans lesquels les ILE ont reçu un soutien du FSE. Cinq études de cas ont ensuite été sélectionnées pour illustrer les grandes tendances.

L’ensemble de ces travaux, y compris le document de travail débattu lors des deux ateliers de mutualisation de novembre 2010 et février 2011, constituent l’annexe du rapport de synthèse, disponible sur demande.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi, Affaires sociales et Inclusion
  • Durée: novembre 2010-février 2011

Evaluation du volet Affaires sociales du Fonds social européen

Pour évaluer la Méthode Ouverte de Coordination dans ses aspects liés à l’inclusion sociale ("MOC sociale"), la DG Emploi et Affaires sociale de la Commission européenne a retenu en juin 2009 la candidature du consortium mené par le Public Policy and Management Institute (PPMI, Vilnius, Lituanie) auquel l'AEIDL participait.

Ce projet a accru l’expertise de l’AEIDL dans le domaine de l’évaluation des politiques sociales et croisait les travaux menés par l'association dans le cadre de la coopération transnationale du FSE. L’approche évaluative intégrait une dimension "ascendante" permettant d’analyser le rôle des initiatives locales dans ces politiques publiques.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Partenaires: PPMI (Lituanie), TARKI (Hongrie) et différents intervenants
  • Durée: 2009

Evaluation finale du projet "Guichets uniques d’accueil et d’accompagnement"

Cofinancé dans le cadre de PROGRESS et piloté par ECAS (European Citizen Action Service), le projet portait sur la mise en réseau des services d’appui aux populations de migrants fragilisés à partir de quatre sites pilotes (Irlande: South Tyrone; France: Paris; Pologne: Wiekopolska; Royaume-Uni: Londres).

L'objectif était d’identifier la valeur ajoutée et les améliorations possibles des « Guichets uniques d’accueil et d’accompagnement » ("One-Stop-Mobility-Shops").

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Partenaires: ECAS et différents intervenants
  • Durée: janvier-mars 2009

Etude sur "les interactions entre le développement local de l'emploi et la responsabilité sociale des entreprises"

L’AEIDL, en partenariat avec un réseau de chercheurs mené par l’institut autrichien de recherche sur les PME KMU Forschung Austria, s'est vue confier par la DG Emploi de la Commission européenne la réalisation d'une étude sur les liens entre le développement local et la responsabilité sociale des entreprises.

Le succès des initiatives locales d’emploi dépend en effet largement du degré d’implication des entreprises dans la communauté locale. L'étude a concerné les 27 Etats membres de l'UE ainsi que l'Australie et le Canada.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Partenaires: KMU Forschung Austria et différents intervenants
  • Durée: 2008

Consulter le rapport


Evaluation de "Défis Sud", magazine de solidarité nord/sud

L'AEIDL a été chargée en novembre 2005 de réaliser l'évaluation du magazine "Défis Sud".

Cette publication, tirée à plusieurs milliers d'exemplaires, est éditée par l'ONG belge de coopération au développement "SOS Faim". Défis Sud est un outil de sensibilisation et de débats, comprenant nombre de dossiers approfondis et rigoureux sur les questions d'alimentation en Afrique et Amérique latine.

L'une des questions posées à l'évaluateur était d'examiner comment ce magazine pouvait mieux concilier sa fonction "débats" et sa fonction "information sur les actions de SOS Faim".

Autre question: comment SOS Faim, à travers cette publication, peut-elle apporter une réelle plus value par rapport à d'autres journaux abordant ces mêmes thématiques?

L'évaluation menée par l'AEIDL était qualitative. Les propositions ont servi d'outils à la décision et au changement pour SOS Faim.

  • Destinataire: SOS Faim (Belgique)
  • Durée: 2005

Visiter le site web


Synthèse journalistique pour Frères des Hommes

A l'occasion du 40ème anniversaire de Frères des Hommes, l'AEIDL s'est vu confier, en septembre 2005, le compte-rendu du colloque organisé à Paris par cette ONG française.

Thème de cette rencontre: "Au Sud et au Nord, les pauvres et les exclus, acteurs-citoyens de la construction d'un monde solidaire".

Le défi à relever était d’éviter le style administratif d'un PV, et de privilégier une écriture journalistique, mettant clairement en exergue les points de consensus et de débats.

  • Destinataire: Frères des Hommes (France)
  • Durée: 2005

Visiter le site web


Evaluation du programme "Annoncer la Couleur"

Le Service public fédéral belge pour la coopération au développement a chargé l'AEIDL de l'évaluation du programme "Annoncer la Couleur".

Ce programme "d’éducation à la citoyenneté mondiale" a vu le jour en mars 1997 et a pour objectif de mener une «sensibilisation de la jeunesse» sur les problématiques des relations Nord-Sud.

  • Destinataire: Service public fédéral Coopération au développement (Belgique)
  • Durée: 2005

Visiter le site web


Evaluation ex-post des opérations du FSE pour la période 1994-1999

En janvier 2003, la Direction générale Emploi de la Commission européenne a chargé un consortium auquel participait l'AEIDL de réaliser une évaluation ex-post des Opérations du Fonds social européen (FSE) pour la période 1994-1999 concernant les Objectifs 1, 3 et 4 ainsi que pour les Initiatives communautaires ADAPT et EMPLOI.

L’AEIDL a réalisé l’évaluation pour la Belgique.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Emploi et Affaires sociales
  • Partenaires: GHK et différents intervenants
  • Durée: 2003

Consulter le rapport


Evaluation du projet PACTE

L'AEIDL a réalisé l'évaluation du projet PACTE (Programme d'Appui Croisé et de Transfert Economiques) mené dans le cadre des actions expérimentales de l'Article 6 du Fonds social européen (FSE).

PACTE réunissait trois partenaires - Lourdes Développement (France), chef de file du projet, ADIVA (Allariz, Espagne) et Coop Consult (Kokkola, Finlande) - dont les bassins d'emploi sont constitués essentiellement de PME et PMI.

L'objectif de la mission d'évaluation de l'AEIDL était d'apporter, tout au long du projet, un regard extérieur et de mesurer les écarts entre les objectifs prévus et les réalisations sur le terrain.

Tenant compte des critères définis par la Commission européenne (innovation, partenariat, transnationalité, dissémination), l'AEIDL a participé au repérage des bonnes pratiques et des actions innovantes et formulé des observations qui ont été présentées aux partenaires de PACTE ainsi qu'à la Commission européenne.

  • Destinataires: Lourdes Développement (France), ADIVA (Espagne) et Coop Consult (Finlande)
  • Durée: 2003

Pactes territoriaux pour l'emploi

Le programme des "Pactes territoriaux pour l'emploi" a été lancé par la Commission européenne en 1996.

L'AEIDL a été chargée d'élaborer une méthodologie et d'analyser les bonnes pratiques, de créer et d’animer le site internet du programme.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Politique régionale
  • Durée: 1996-1999

Helpdesk pour les relais et réseaux de l'Union européenne

L'AEIDL a assuré pour la DG X (Information, Communication, Culture, Audiovisuel) de la Commission européenne l'assistance technique aux relais et réseaux d’information de l'Union européenne pour la période 1996-1999.

Il s'agissait du réseau des "Carrefours d’information et d’animation rurales", du réseau des "Info-Points Europe, du réseau des "Forums urbains" et du réseau des "Centres de documentation européenne".

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Information, Communication, Culture, Audiovisuel
  • Durée: 1996-1999

Projets pilotes - Article 10 du FEDER

L'AEIDL a joué un rôle important dans l'animation de ce programme.

Nous étions responsables de la sélection et du suivi des projets pilotes de l'Article 10 du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour le thème "Société de l'information" ainsi que de la production des outils d'animation de réseaux et de communication pour les quatre thèmes de l'Article 10: Nouveaux gisements d'emploi, Culture, Innovation et Société de l'information.

  • Destinataire: Commission européenne, Direction générale Politique régionale
  • Durée: 1996-1999

"EU-Reporters" - Tour d'Europe des jeunes du développement local

A l'occasion de son dixième anniversaire en 1998, l'AEIDL a permis à huit jeunes Européennes d'origine et de cultures différentes de voyager ensemble à travers sept pays de l'Union européenne en 30 jours.

Ces jeunes femmes avaient entre 18 et 27 ans. Elles s'appelaient Grit, Nuria, Elia, Sîan, Gozia, Jo, Katell et Miriam, respectivement originaires d'Allemagne, d'Espagne, du Portugal, du Royaume-Uni, de Pologne, de Belgique, de France et d'Irlande. Toujours aux études ou déjà dans la vie active, elles avaient en commun leur implication dans la vie de leur quartier ou de leur région.

Rencontrant des jeunes tout au long de leur périple, elles ont pu échanger avec eux leurs impressions sur la construction européenne. Elles ont participé à des animations locales et glané des idées qu'elles ont présentées au Parlement européen de Bruxelles.

Cette aventure n'aurait pas été possible sans la collaboration des Carrefours ruraux et des Centres de rencontre d'Allemagne et de France.

  • Destinataire: AEIDL
  • Partenaires: Carrefours d’information et d’animation rurales de l’Union européenne
  • Durée: juillet 1998

TOP