Nouvelles

(25 janvier 2019) - L’AEIDL s’implique dans deux nouveaux projets en faveur des migrants: MAX, qui veut contribuer à diffuser une image plus juste de la migration, et YMCB, qui vise à renforcer les capacités entrepreneuriales des jeunes fraichement immigrés.

Live In Color.
© Live In Color

Financé par le Fonds pour l'asile, la migration et l'intégration (AMIF), MAX (Maximizing Migrants’ Contribution to Society) rassemble 20 partenaires: 15 organisations locales de 12 États membres de l'Union et cinq partenaires de niveau européen.

Il s’agit de renforcer, par des moyens et des techniques novateurs, le tissu existant de réseaux et d'acteurs impliqués dans la diffusion d’une image plus juste et plus précise des migrants, en mettant l'accent sur la contribution qu'ils apportent à la société et en fournissant les outils et approches nécessaires, d'une manière flexible qui peut évoluer avec le temps selon les besoins.

Par ailleurs, à la tête d’un consortium de sept partenaires, l'AEIDL vient de lancer la mise en œuvre du projet YMCB (Young Migrants Capacity Building), financé par le programme COSME, qui vise à renforcer des capacités entrepreneuriales des jeunes migrants.

Il s’agit ici de créer un programme d'action coordonné qui permette aux jeunes migrants de développer leur propre entreprise en s'appuyant sur les connaissances entrepreneuriales acquises au cours d’un parcours d'éducation et de formation, de mentorat, de mise en réseau et d'accès au financement.

MAX

 

YMCB

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.