Nouvelles

(02 décembre 2019) - Le groupe CARMEN et l’AEIDL ont organisé au Portugal un séminaire sur le thème «Quel avenir pour l’Alentejo en pleine transformation?». Les débats ont mis en évidence la nécessité de construire une vision commune de ce que devrait être un avenir durable pour cette région.

Alentejo
© CARMEN

Vaste région essentiellement rurale, à faible densité de population et à forte identité culturelle, l’Alentejo est aujourd’hui soumis à trois facteurs qui bouleversent radicalement ses caractéristiques, à savoir: l’arrivée d’exploitations agricoles intensives, le développement du tourisme, notamment sur la partie côtière, et l’évolution démographique de la région, marquée par un départ massif des jeunes, l’appel à une main d’œuvre d’origine étrangère et l’installation de néo-ruraux.

Comment, dans ce contexte, se pose l’avenir de l’Alentejo? Quelle nouvelle configuration se dessine dans le contexte de la mondialisation de l’économie? Quels défis environnementaux, sociaux, économiques et culturels se posent à l’avenir?

Il ressort de ce séminaire la nécessité d’un plan de reconversion d’ensemble de la région Alentejo. Un tel plan devrait intégrer à la fois développement d’une agriculture soutenable peu consommatrice d’eau, développement local et reconversion industrielle, et être élaboré en concertation avec les différents types d’acteurs concernés à différents niveaux.

Lire le rapport

 

Leia o relatório (PT)

TOP