Nouvelles

(22 novembre 208) - Dans une remarquable note de synthèse rédigée pour la conférence d’ELARD «LEADER Reloaded» (Evora, 26-28 septembre 2018), Robert Lukesch, expert européen en développement rural, résume l’évolution passée, la situation actuelle et les enjeux futurs de LEADER.

Robert Lukesch.
© ARC2020

Lancé en 1991, LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale) a d’abord été un programme pilote (LEADER I et II) avant d’être étendu à l’ensemble des territoires ruraux de l’Union (LEADER+, 2000) puis d’être intégré comme axe d’intervention spécifique dans le Fonds européen pour l’agriculture et le développement rural (Axe 4 du FEADER) en 2007.

L’approche locale, intégrée, partenariale, «ascendante» et innovante de LEADER a eu un profond retentissement dans les politiques européennes de développement et inspiré le concept de «développement local mené par les acteurs locaux» (DLAL ou CLLD) adopté et financé depuis 2014 par d’autres fonds structurels européens (FEDER, FSE et FEAMP), avec la possibilité d’associer ces différentes sources de financement (approche «multifonds»).

La rançon de cette gloire a été que LEADER a peu à peu perdu sa fonction de «laboratoire du développement rural» de ses premiers dix ans au profit d’une certaine institutionnalisation et bureaucratisation de son mode de mise en œuvre.

Lire l'article

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.