Nouvelles

(05 octobre 2018) - Des «villages intelligents», autonomes et numériques, se multiplient dans toute l'Europe. Paul Soto et Enrique Nieto (REDR / AEIDL / Grupo Alba) montrent que le concept de village intelligent concerne des territoires qui prennent leur avenir en main, souvent en recourant aux technologies numériques, mais pas seulement.

Smart Villages
© REDR

Il ne s’agit pas de chercher à rattraper les zones urbaines en appliquant le concept de «ville intelligente» («smart city») à la campagne.

Les villes intelligentes ont tendance à mettre l'accent sur la connexion des données et de vouloir transformer la façon dont elles sont utilisées grâce aux technologies numériques interconnectées. Le concept de village intelligent, au contraire, concerne davantage des populations locales qui prennent leur avenir en main, souvent, mais pas exclusivement, à l'aide des technologies numériques.

Beaucoup d’initiatives «village intelligent» ont été déclenchées par les défis du dépeuplement, de l’exode des jeunes et des coupures dans les services publics. Partout en Europe, des territoires ont réagi en lançant un large éventail d'innovations sociales dans les domaines de l'énergie, de la santé, des soins, de la mobilité, de l'alimentation, de l'éducation et de la formation, mais aussi en saisissant les nouvelles opportunités émergentes en milieu rural.

Lire l'article

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.