Nouvelles

(01 septembre 2017) - L’AEIDL publie un intéressant article de José Luis Peralta Pascua, expert en droit européen et spécialiste de LEADER, alors que débutent, dans un contexte difficile marqué par le Brexit et ses conséquences notamment sur le plan financier, les discussions sur la nouvelle programmation de la politique agricole commune et de l’ensemble des fonds européens pour la période 2020-2027.

LEADER

L’approche LEADER, comprise comme un mouvement social démocratique, sur une base territoriale, pour la coopération dans des projets communs qui visent la meilleure qualité de vie à travers l’implication et l’engagement des personnes, de leurs associations et des entités publiques locales, a bien entendu de l’avenir, mais à condition d’approfondir vraiment et résolument ses principes et sa méthode.

Des changements sont nécessaires si l’on veut retrouver la philosophie originelle de l’approche LEADER, voire l’étendre au-delà du milieu rural et à d’autres fonds. Les autorités de gestion nationales, quant à elles, doivent renoncer à leur attitude paternaliste et donner un plus grande autonomie d’action et de décision aux groupes d’action locale.

L’objectif premier des groupes d’action locale dans cette nouvelle étape de programmation doit être de renforcer la participation des populations locales dans toute leur diversité, et notamment celle des jeunes et des femmes.

Mais que ce soit par l’intermédiaire d’un fonds unique ou de plusieurs (approche multifonds), il faut trouver une formule qui permette la coexistence pacifique des «gardiens» des fonds européens et la cohésion des sociétés qu’ils sont censés servir.

L’approche LEADER a encore beaucoup à apporter car, pour l’une ou l’autre raison, elle n’a jamais déployé son plein potentiel.

Lire l'article

 

Article original ES

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.