Nouvelles

(02 mars 2021) - La Commission européenne a publié aujourd'hui son rapport annuel sur la «Safety Gate», le système d'alerte rapide de l'UE relatif aux produits non alimentaires dangereux.

Safety Gate
© Commission européenne

Le rapport montre que le nombre de mesures prises par les autorités à la suite d'alertes augmente chaque année: un nouveau record a été atteint en 2020, avec 5 377 mesures, contre 4 477 en 2019.

En 2020, 9% des alertes émises concernaient des produits liés à la COVID-19, principalement des masques qui étaient censés protéger mais ne le faisaient pas.

Parmi les autres produits dangereux liés à la COVID-19 notifiés dans la «Safety Gate» figuraient par exemple des désinfectants contenant des substances chimiques toxiques, comme du méthanol, qui peut entraîner la cécité, voire la mort en cas d'ingestion, ou des systèmes de désinfection par UV exposant les utilisateurs à d'importants rayonnements provoquant des irritations cutanées.

En savoir plus

TOP