Nouvelles

(02 février 2021) - Les Ministres des 42 États membres de l’Union pour la Méditerranée ont convenu d’intensifier leurs efforts en vue d’une économie bleue durable en Méditerranée.

UfM
© Union pour la Méditerranée

Ils souhaitent promouvoir la reprise des économies de la région après la crise du COVID-19, et relever les défis environnementaux et climatiques.

Six ans après la première déclaration Ministérielle de l’Union pour la Méditerranée sur l’économie bleue, les Ministres ont adopté une nouvelle déclaration, s’engageant fermement à coopérer et à relever les défis communs dans les secteurs clés de l’économie bleue.

Ils ont convenu de promouvoir des politiques et des outils de transformation tels que les clusters maritimes ou l’aménagement de l’espace maritime, ainsi que de soutenir le passage global vers des technologies à faibles émissions et une économie bleue circulaire.

De nouvelles activités et projets communs seront mis en place pour faire face aux problématiques actuelles, comme l’inadéquation entre la demande et l’offre en «compétences bleues», les déchets marins, les énergies renouvelables marines et le tourisme basé sur la nature.

En savoir plus

TOP