Nouvelles

(25 juin 2020) - La Commission a adopté aujourd'hui un rapport sur la directive-cadre «Stratégie pour le milieu marin», qui révèle des problèmes persistants tels que l'excès de nutriments, le bruit sous-marin, les déchets plastiques et d'autres types de pollution, ainsi que la pêche non durable.

Açores
© jackmac34

L'état des mers européennes présente un tableau contrasté. Par exemple, certaines espèces montrent des signes de rétablissement (par exemple, le pygargue à queue blanche dans la mer Baltique), tandis que d'autres connaissent une forte détérioration (40% des élasmobranches en Méditerranée).

Alors que la pêche a diminué dans l'Atlantique du Nord-Est, environ 79% des fonds marins côtiers européens et 43% de la zone du plateau/pente sont physiquement perturbés, principalement à cause du chalutage de fond.

46% des eaux côtières européennes sont encore soumises à une eutrophisation intense. Alors que les règles de l'UE régissant les produits chimiques ont permis de réduire le nombre de contaminants, on constate une accumulation accrue de plastiques et de résidus de produits chimiques dans la plupart des espèces marines.

En savoir plus (EN)

TOP