Nouvelles

(23 janvier 2020) - En 2018, la part de l'énergie provenant de sources renouvelables dans la consommation finale d'énergie brute a atteint 18% dans l'UE, en hausse par rapport à 17,5% en 2017 et plus du double de son niveau de 2004 (8,5%).

Solar
© CC0 Public Domain

La Suède affichait de loin la plus forte proportion en 2018 avec plus de la moitié (54,6%) de son énergie provenant de sources renouvelables, devant la Finlande (41,2%), la Lettonie (40,3%), le Danemark (36,1%) et l'Autriche (33,4%).

À l'opposé de l'échelle, la proportion la plus faible d'énergies renouvelables a été enregistrée aux Pays-Bas (7,4%). De faibles proportions, dont moins de dix pourcent, ont également été enregistrées à Malte (8,0%), au Luxembourg (9,1%) et en Belgique (9,4%).

Chaque État membre de l’UE a son propre objectif «Europe 2020». Les objectifs nationaux tiennent compte des différences dans les situations de départ ainsi que des potentiels d'énergies renouvelables et des performances économiques.

Les Pays-Bas (6,6 pp), la France (6,4 pp), l'Irlande (4,9 pp), le Royaume-Uni (4,0 pp) et la Slovénie (3,9 pp) sont les plus éloignés de leurs objectifs.

En savoir plus

TOP