Nouvelles

(12 juin 2019) - 13 pays de l’UE, pour la plupart d’Europe centrale et orientale, ainsi que l’Italie, sont en train de rédiger un «document officieux» qui sera présenté aux Vingt-huit afin de tenter de rétablir la crédibilité de l’élargissement du bloc, notamment celle des Balkans occidentaux.

Balkans
© Wikimedia Commons

L’Estonie, la Lituanie, la Lettonie, la République tchèque, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Bulgarie, l’Italie, l’Autriche, la Croatie, la Slovénie et Malte devraient donc présenter leurs propositions lors d’une réunion des ambassadeurs de l’UE à Bruxelles mercredi. «L’idée est de lancer un appel à l’ouverture de négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord», a déclaré un diplomate.

La Commission européenne a formellement recommandé l’ouverture de pourparlers avec Skopje et Tirana, mais la décision doit être confirmée par tous les États membres du Conseil, où la France et les Pays-Bas mènent l’opposition. En Allemagne, l’élargissement divise la grande coalition au pouvoir.

La CDU/CSU est plutôt contre l’ouverture rapide de pourparlers avec Tirana et Skopje, mais Gunther Krichbaum, président de la commission Europe du Bundestag, explique qu’il n’y aura pas de décision avant octobre. (EurActiv)

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.