Nouvelles

(23 avril 2019) - Le déficit ainsi que la dette publique se sont réduits en termes relatifs en 2018 par rapport à 2017, tant dans la zone euro que dans l’UE28.

Euro
© CC0 Public Domain

En 2018, le Luxembourg (+2,4%), la Bulgarie et Malte (+2,0% chacune), l'Allemagne (+1,7%), les Pays-Bas (+1,5%), la Grèce (+1,1%), la Tchéquie et la Suède (+0,9% chacune), la Lituanie et la Slovénie (+0,7% chacune) ainsi que le Danemark (+0,5%), la Croatie (+0,2%) et l'Autriche (+0,1%) ont affiché un excédent public, tandis que l'Irlande avait un solde budgétaire à l'équilibre.

Deux États membres ont affiché un déficit supérieur ou égal à 3% du PIB: la Roumanie (-3,0%) et Chypre (-4,8%).

À la fin de l’année 2018, les plus faibles ratios de dette publique par rapport au PIB ont été relevés en Estonie (8,4%), au Luxembourg (21,4%), en Bulgarie (22,6%), en Tchéquie (32,7%), au Danemark (34,1%) et en Lituanie (34,2%).

Quatorze États membres ont affiché un ratio de dette publique supérieur à 60% du PIB, les plus élevés ayant été enregistrés en Grèce (181,1%), en Italie (132,2%), au Portugal (121,5%), à Chypre (102,5%), en Belgique (102,0%), en France (98,4%) et en Espagne (97,1%).

En savoir plus

TOP