Nouvelles

(05 avril 2019) - La Commission a publié aujourd'hui une étude qui révèle que les secteurs de la culture et de la création en Europe continuent de se heurter à des difficultés pour obtenir des prêts ou des fonds propres pour de nouvelles activités.

Theatre
© eflon

Les obstacles comprennent généralement la difficulté d'évaluer la valeur des actifs des petites et moyennes entreprises (PME), leur manque d'antécédents commerciaux ou leur capacité d'adaptation. Entre 2014 et 2020, ces obstacles ont empêché les entreprises d'accéder à entre 8 et 13 milliards d'euros.

Dans le même temps, l'étude montre que le soutien apporté par l'UE aux secteurs de la culture et de la création par le biais de son programme «Europe créative», d'une valeur de 1,46 milliard d'euros en 2014-2020, bénéficiait aux PME qui ont des difficultés à accéder au financement.

Pour l'avenir, l'étude recommande la mise en œuvre d'une combinaison d'instruments financiers et d'assistance technique dans le cadre du nouveau programme InvestEU. Parallèlement à l'expansion du mécanisme de garantie en faveur des secteurs culturel et créatif, ces instruments pourraient inclure des co-investissements avec des investisseurs providentiels et des sociétés de capital-risque, complétés par du financement participatif.

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.