Nouvelles

(08 février 2019) - Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus hier à un accord provisoire sur la proposition de la Commission européenne visant à ajuster le tracé du corridor mer du Nord - Méditerranée, l'un des neuf principaux corridors du réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

NS-M Corridor
© Commission européenne

D'une part, le règlement ajoute au réseau central de nouvelles liaisons maritimes entre les ports irlandais de Dublin, Cork et Shannon Foynes et les ports du réseau central français (Le Havre, Calais, Dunkerque), belge (Zeebrugge, Anvers, Gand) et néerlandais (Terneuzen, Rotterdam, Amsterdam), compte tenu du retrait du Royaume-Uni.

D'autre part, le règlement ajoute une nouvelle priorité de financement au programme Connecting Europe Facility (CEF): adapter les infrastructures de transport à des fins de sécurité et de contrôle aux frontières extérieures.

La Commission procédera à une évaluation des conséquences du Brexit sur les liaisons de transport et les flux de trafic. Ces mesures ne s'appliqueront que si le Royaume-Uni se retire de l'UE sans accord.

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.