Nouvelles

(07 février 2019) - En 2017, la consommation d’énergie dans l’Union européenne a continué d’augmenter pour la troisième année consécutive, s'éloignant ainsi des objectifs d'efficacité énergétique.

Energy
© CC0 Public Domain

La consommation d'énergie primaire s'est élevée à 1 561 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), tandis que la consommation d'énergie finale a atteint 1 222 Mtep. Par rapport à l'an dernier, les deux niveaux ont augmenté d'environ 1%.

En 2017, la consommation d’énergie finale a diminué par rapport à 2016 dans quatre États membres seulement: Belgique (-1,2%, 36,0 Mtep en 2017), Royaume-Uni (-0,8%, 133,3 Mtep), Italie (-0,6%, 115,2 Mtep) et Slovénie (-0,3%, 4,9 Mtep). Les hausses les plus importantes ont été enregistrées en Slovaquie (+7,0%, 11,1 Mtep en 2017), à Malte (+6,7%, 0,6 Mtep) et en Pologne (+6,5%, 71,0 Mtep).

Parmi les 23 États membres dans lesquels la consommation d’énergie finale a diminué entre 2006 et 2017, seule la Grèce (-2,3% p. a.) a enregistré une baisse annuelle moyenne de plus de 2%. La consommation a augmenté à Malte (+2,7% p. a.), en Pologne (+1,4% p. a.), en Lituanie (+0,7% p. a.), en Autriche (+0,3% p. a.) et en Hongrie (+0,1% p. a.).

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.