Nouvelles

(06 février 2019) - Depuis la crise, l’Eurogroupe s’est transformé de facto en «gouvernement économique de la zone euro». Mais n’a pas un niveau de transparence adapté à l’importance de ses décisions, dénonce l’ONG Transparency International.

Eurogroup
© Conseil européen

«L’Eurogroupe a évité et continue d’éviter de rendre des comptes que mérite pourtant l’impact qu’il a dans toute l’Europe […] même en agissant comme un gouvernement économique, il ne rend pas de compte», affirme Transparency International dans un rapport présenté le 5 février à Bruxelles.

L’Eurogroupe a commencé à fonctionner en 1998. Il s’agissait alors d’une réunion informelle entre les ministres de l’Économie et des Finances des pays de la zone euro pour coordonner leurs politiques économiques. Il n’est pas gouverné par les traités européens et n’adopte pas de décisions officielles, tâche qui incombe en théorie au Conseil des ministres de l’UE, l’Ecofin.

En pratique toutefois, la crise financière de la dernière décennie a consacré l’Eurogroupe comme organe fondamental dans la prise de décisions de l’UE.

Cependant, cette hausse de pouvoir ne s’accompagne pas d’une «augmentation proportionnelle du contrôle démocratique» au niveau européen, critique Transparency International. La demande de rendre des comptes se limite à la comparution volontaire du président de l’Eurogroupe devant le Parlement européen, un mécanisme qui ne fonctionne pas.

Même si chacun des 19 ministres répond de ses actes devant leur parlement national, les conditions ne sont pas réunies pour que ce contrôle soit efficace puisque les députés n’ont pas le même intérêt pour les décisions qui concernent leur pays que pour celles qui affectent d’autres pays, indique l’ONG. (EurActiv)

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.