Nouvelles

(11 décembre 2018) - En 2017, dans l’UE, plus de 228 millions de personnes exerçaient une activité, dont 33 millions environ une activité en tant qu’indépendant. Près d’un tiers d’entre eux (28%) a déclaré ne pas avoir rencontré de difficultés en tant que travailleur indépendant.

Freelance.
© CC0 Creative Commons

Ils mentionnent plusieurs raisons à l’origine de leur choix de devenir indépendants dans leur emploi actuel: occasion intéressante (23%), continuation de l’entreprise familiale (16%), pratique courante dans le secteur d’activité concerné (15%), horaires de travail flexibles (11%), n’a pas trouvé de travail salarié (11%) et passage au statut d’indépendant demandé par l’ancien employeur (2%).

Les principales difficultés rapportées par les travailleurs indépendants sont une charge administrative élevée (13%) et les périodes sans client, sans commande ou sans projet (12%), les retards de paiement ou le non-paiement (12%), les périodes de difficultés financières (9%), l’absence d’influence sur la fixation des prix (8%) et l’absence de revenu en cas de maladie (8%).

En 2017, dans l’UE, 77% des travailleurs indépendants avaient deux clients et plus et aucun en position dominante, 18% dépendaient d’un client en position dominante et 4% n’avaient aucun client au cours des douze derniers mois.

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.