Nouvelles

(27 juillet 2018) - Au cours de la prochaine période budgétaire, l'Allemagne devrait recevoir environ 20% de moins au titre des fonds structurels européens. Par contre, davantage de régions auront droit aux fonds.

Bundestag
© CC0 Public Domain

Les réductions proposées seront «douloureuses», affirme le journal du Bundestag. Mais cela aurait pu être pire: toutes les régions auront en effet encore droit à des fonds, même les plus riches d'entre elles.

En outre, la catégorie intermédiaire des «régions en transition» qui comprend 31 des 38 régions allemandes, est appelée à s'élargir. Les Länder de l'Est de l'Allemagne, à l'exception de Leipzig, bénéficieront théoriquement de taux de subvention plus élevés.

L'une des réductions concerne le cofinancement de projets. Jusqu'à présent, en fonction du niveau de développement de la région, l'UE assumait entre 50 et 85% des coûts de financement. À l'avenir, ces taux seront abaissés, jusqu’à 15% dans les régions moins développées.

«Si cette subvention devient nettement plus faible, il ne sera plus intéressant, en particulier pour les petits projets municipaux, de demander des fonds européens», critique l'eurodéputé allemand Kerstin Westphal (S&D), qui siège au Comité européen des Régions. (EurActiv)

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.