Nouvelles

(13 mars 2018) - La Lettonie, la Lituanie et l'Estonie ont confirmé qu'elles s'opposaient à l'imposition de sanctions communautaires à la Pologne pour sa violation présumée de l'état de droit.

Meeting
© ERR.ee

«Nous sommes opposés à toute sanction contre la Pologne et, à cet égard, les trois pays baltes pensent de la même manière», a déclaré le Premier ministre letton Maris Kuczinskis lors d'une conférence de presse avec ses homologues polonais, lituanien et estonien, vendredi 9 mars.

M. Kuczinskis s'est également félicité qu’à la veille de la réunion de vendredi à Vilnius, une nouvelle série de pourparlers entre la Pologne et la Commission européenne ait eu lieu. Selon lui, les autorités polonaises devraient continuer à négocier avec l'exécutif européen.

Le Premier ministre lituanien Saulius Skvernelis a déclaré qu'il fallait «encourager le dialogue et rechercher une solution de compromis», tout en ajoutant: «nous comprenons la Pologne, nous comprenons ses objectifs liés à la réforme du système judiciaire.» (EurActiv)

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.