Nouvelles

(08 mars 2018) - En 2016, l'écart de rémunération non ajusté entre les hommes et les femmes était juste supérieur à 16% dans l'Union européenne. Autrement dit, pour chaque euro gagné dans l'heure par un homme, une femme gagnait en moyenne 84 centimes.

Gap
© Ken Teegardin

En 2016, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes dans les États membres de l’UE était inférieur à 10% en Roumanie (5,2%), en Italie (5,3%), au Luxembourg (5,5%), en Belgique (6,1%), en Pologne (7,2%), en Slovénie (7,8%) et en Croatie (8,7%, données de 2014).

À l’inverse, il était supérieur à 20% en Estonie (25,3%), en République tchèque (21,8%), en Allemagne (21,5%), au Royaume-Uni (21,0%) et en Autriche (20,1%).

Par rapport à 2011, l’écart de rémunération hommes/femmes a diminué dans la plupart des États membres de l’UE. Les baisses les plus sensibles entre 2011 et 2016 ont été enregistrées en Roumanie (-4,4 points de pourcentage - pp), en Hongrie (-4,0 pp), en Espagne et en Autriche (-3,4 pp chacune), en Belgique (-3,3 pp) et aux Pays-Bas (-3,0 pp).

En revanche, l’écart de rémunération entre hommes et femmes a augmenté entre 2011 et 2016 dans dix États membres, les augmentations les plus importantes étant constatées au Portugal (+4,6 pp) et en Slovénie (+4,5 pp).

En savoir plus

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.