Nouvelles

(23 février 2018) - Les salaires minimums mensuels sont généralement inférieurs à 500 euros à l'est et nettement au-dessus de 1 000 euros dans le nord-ouest de l'Union européenne.

50 euros
© CC0 Public Domain

22 des 28 États membres de l'Union européenne ont un salaire minimum national: seuls le Danemark, l'Italie, Chypre, l'Autriche, la Finlande et la Suède n'en ont pas. Les 22 États membres de l'UE qui ont des salaires minimums nationaux peuvent être divisés en trois grands groupes en fonction de leur niveau en euros.

En janvier 2018, la Bulgarie affichait le salaire minimum brut le plus bas (261 euros) de toute l'UE. Neuf États membres, tous situés également à l'est de l'UE, suivaient avec des salaires minimums variant entre 400 et environ 500 euros par mois: la Lituanie (400 euros), la Roumanie (408 euros), la Lettonie (430 euros), la Hongrie (445 euros), la Croatie (462 euros), la République tchèque (478 euros), la Slovaquie (480 euros), l'Estonie (500 euros) et la Pologne (503 euros).

Dans cinq autres États membres, situés dans le sud de l'UE, les salaires minimums se situaient entre 600 et 900 euros par mois: Portugal (677 euros), Grèce (684 euros), Malte (748 euros), Slovénie (843 euros) et Espagne (859 euros).

Dans les sept autres États membres, tous situés à l'ouest et au nord de l'UE, le salaire minimum était supérieur à 1 400 euros par mois: Royaume-Uni (1 401 euros), Allemagne et France (1 498 euros chacun), Belgique (1 563 euros), Pays-Bas (1 578 euros), Irlande (1 614 euros) et Luxembourg (1 999 euros).

A titre de comparaison, le salaire minimum fédéral aux Etats-Unis était de 1 048 € par mois en janvier 2018.

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.