Nouvelles

(22 février 2018) - Selon une enquête Eurobaromètre publiée aujourd’hui, une écrasante majorité des citoyens de l'UE (92%) considère l'agriculture et les zones rurales comme étant importantes pour l'avenir. Mais les opinions sur la situation des zones rurales par rapport à celle d'il y a dix ans varient d'un pays à l'autre, parfois fortement.

Bowie
© Karen Arnold

Les opinions des quelque 28 000 répondants sur la situation dans les zones rurales par rapport à il y a dix ans sont mitigées. C'est dans le domaine des communications qu'ils estiment qu'il y a eu le plus d'améliorations. Près des deux tiers affirment que l’internet à haut débit et la téléphonie mobile se sont améliorés au cours des dix dernières années (64%).

L'accès aux services sociaux, sanitaires et culturels fait l'objet de divergences d'opinion: 34% des répondants affirment que cet accès s’est amélioré tandis que 32% estiment qu’il s'est détérioré. Il n'y a que dans six pays qu’une majorité voit une amélioration: à Malte (72%), en Pologne (60%), à Chypre (54%), au Luxembourg, en Irlande (52% chacun) et en Slovénie (50%).

On observe également un manque de consensus en matière d'inclusion sociale: 30% pensent que la situation s'est améliorée (mais seulement 16% en Croatie, 19% en Suède et 21% en France) alors que 30% disent qu’elle a empiré au cours des dix dernières années.

Trois répondants sur dix (30%) pensent que l'environnement et le paysage se sont améliorés, mais 36% disent que la situation s'est détériorée. Les répondants lituaniens (63%), polonais (59%) et irlandais (56%) sont les plus nombreux à positiver, contre seulement 16% en Bulgarie, 18% en France et 20% en Grèce.

En matière de croissance économique et d'emploi, 27% pensent que les chiffres se sont améliorés, tandis que plus de quatre sur dix pensent qu'ils ont empiré (43%). Il n'y a que trois pays où au moins la moitié des personnes interrogées déclarent que les résultats se sont améliorés: Malte (73%), la Pologne (64%) et l'Irlande (56%).

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.