Nouvelles

(10 novembre 2017) - L'édition 2017 du rapport de suivi de l'éducation et de la formation publiée hier confirme que le niveau d'études atteint par les étudiants dépend en grande partie de leur milieu socio-économique.

Education
© Pixabay

Alors que les États membres progressent sur la voie de la plupart des principaux objectifs de l'UE en matière de réforme et de modernisation de l'enseignement, des efforts supplémentaires s'imposent pour parvenir à l'équité dans ce domaine.

Les données les plus récentes issues du rapport de suivi montrent qu'en 2016, seulement 44% des jeunes âgés de 18 à 24 ans qui avaient terminé le premier cycle de l'enseignement secondaire avaient un emploi.

Dans le même temps, le statut socio-économique détermine la réussite des élèves: pas moins de 33,8% des élèves issus des milieux socioéconomiques les plus défavorisés obtiennent des résultats médiocres, contre seulement 7,6% de leurs camarades les plus privilégiés.

Les jeunes issus de l'immigration courent davantage de risque d'obtenir de mauvais résultats à l'école et de quitter celle-ci prématurément. En 2016, pas moins de 33,9 % des personnes âgées de 30 à 34 ans vivant dans l'UE mais nées dans un pays tiers étaient peu qualifiées, contre seulement 14,8 % pour leurs homologues nés dans un pays de l'UE.

En savoir plus

TOP