Nouvelles

(07 août 2017) - En 2015, les États membres de l'Union européenne ont déclaré avoir consacré près de 153 milliards d'euros de dépenses publiques aux «loisirs, à la culture et à la religion». Ce chiffre équivaut à 1,0% du PIB de l'UE.

FEAD
© Leonhard Konitsch

En comparaison, ce montant est beaucoup plus bas que celui consacré à d'autres fonctions telles que la protection sociale (dépenses équivalant à 19,2% du PIB en 2015), la santé (7,2%), l’éducation (4,9%) ou même la défense (1,4%).

Cependant, il est supérieur aux dépenses publiques consacrées à la protection de l'environnement (0,8%) et au logement et équipements collectifs (0,6%).

En 2015, le rapport au PIB des dépenses publiques pour les loisirs, la culture et la religion variait selon les États membres de l'UE. L'Irlande (0,6%), la Grèce, l'Italie et le Royaume-Uni (les trois 0,7%) ont le taux le plus faible en termes relatifs, contrairement à la Hongrie (2,1%) et à l'Estonie (2,0%). 21 des 28 États membres enregistrent un ratio de 1,0% ou plus.

En savoir plus (EN)

TOP

En vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l’AEIDL garantit la confidentialité et la sécurité de vos données personnelles. Les cookies ne sont utilisés qu'à des fins statistiques quantitatives.

Pour en savoir plus, contactez-nous à l’adresse privacy@aeidl.eu.